Que sont les méduses immortelles?

La méduse immortelle, Turritopsis nutricula, a été découverte il y a quelques années par des chercheurs de l'Université de Lecce. Sa prérogative dépend du fait qu'il est capable d'inverser son cycle biologique et donc d'échapper à la mort.

(D'où vient le nom de méduse? - Les méduses sont-elles inutiles?)

Double cycle

De petite taille, il a un diamètre de seulement 4 millimètres, il se développe en deux étapes: dans le premier, il ressemble à une petite pieuvre, il est en fait équipé de tentacules utiles pour la chasse sous-marine, dans le second, il se transforme en méduse, avec le développement de plus tentacules (passe d'une douzaine à plus de 80). Une fois atteint la maturité sexuelle et après la reproduction, il ne meurt pas. Il descend au fond de la mer et retourne au stade de la jeunesse d'où il s'est développé.

Pour les scientifiques, ce rajeunissement est rendu possible au niveau cellulaire en raison d'un phénomène appelé "transdifférenciation".

Le changement est dû à l'action de cellules qui, à partir de cellules hautement spécialisées, se transforment en cellules non spécialisées, typiques de la phase juvénile. Les cellules, telles que les cellules musculaires, qui sont capables de perdre leur spécialisation morphologique et retournent à un stade totipotent à travers lequel de nouvelles cellules aux caractéristiques différentes peuvent être produites. Ce qui rend cette méduse spéciale, cependant, ce ne sont pas les cellules en elles-mêmes, mais le processus qui ramène l'horloge biologique. Des processus partiels de ce type sont également présents chez d'autres animaux, tels que les tritons et les lézards qui peuvent régénérer certaines parties de leur corps.

(Gelée frissonne: les méduses arrivent)

Articles Connexes