Comment se déroule la crémation?

Le four crématoire est divisé en deux parties qui se chevauchent, séparées par une grille de matériau réfractaire. La combustion peut avoir lieu avec différents systèmes: redirection des parois du four pour…

Le four crématoire est divisé en deux parties qui se chevauchent, séparées par une grille de matériau réfractaire. La combustion peut avoir lieu avec différents systèmes: redirection des parois du four au moyen de radiateurs électriques ou de brûleurs à gaz, ou par flamme directe. Les températures atteintes sont de 900 à 1000 degrés. Le cercueil avec le cadavre est introduit à travers des guides métalliques dans la partie supérieure et prend immédiatement feu. Les cendres et les os calcifiés tombent progressivement dans la partie inférieure du four, où la combustion est terminée. Un système de ventilation libère en permanence de l'air et donc l'oxygène nécessaire à la combustion. Après quelques heures, l'opérateur, qui peut vérifier l'intérieur du four à travers un judas, pousse les restes de l'extérieur vers une zone de refroidissement.De là, ils sont collectés et placés sur un tamis vibrant, ce qui élimine les poussières les plus fines. Ensuite, le matériau métallique restant est séparé avec un aimant (clous de cercueil, éventuelles prothèses, etc.). Enfin, les cendres restantes sont collectées et scellées dans une urne, livrées à des proches.

La législation italienne ne permet pas de disperser les cendres, ni que l'urne puisse être conservée ailleurs que dans un cimetière.

Articles Connexes